Statistique et recherche interdisciplinaire - Implication d’une discipline sans objet

Francis LALOË

Résumé


L’application de la statistique consiste en la recherche de réponses, sous forme de statistiques, à des questions posées en dehors de la discipline. La statistique appliquée est de ce point de vue sans objet propre, exerçant une activité de service. Mais cette « définition » ne suffit pas à caractériser la statistique appliquée. En effet, le champ d’application peut éventuellement s’élargir lorsque le service conduit à produire des résultats relatifs à un domaine plus vaste que celui défini par les questions initiales. La statistique participe alors à la dynamique du questionnement et son rôle dépasse le cadre de l’application pour entrer dans celui de l’implication.

Cet élargissement peut être légitime ou non, selon la nature et le contexte du service initialement demandé, service que le statisticien a accepté de rendre. Les choses peuvent ainsi être très différentes selon qu’il est rendu au sein d’un projet mono disciplinaire où la question relève du point de vue d’une discipline (ou d’une combinaison donnée a priori de disciplines), ou bien qu’il est rendu dans le cadre d’un projet interdisciplinaire dans lequel les points de vues de plusieurs disciplines sur un objet commun peuvent être confrontés.


Texte intégral : PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Creative Commons License
Ce travail est autorisé sous licence avec la Licence de paternité Creative Commons 3.0.