Statistique et sécurité routière : pour une meilleure expertise accidentologique

  • Christian MACHU

Résumé

Les recueils statistiques mobilisés par les études de sécurité routière ont été fiabilisés depuis quelques décennies, et fournissent à présent une base solide pour les études de sécurité routière. Cependant, ces recueils ont une portée limitée, et devraient être enrichis à partir d’autres sources, par exemple celles détenues par les compagnies d’assurance. En toute hypothèse, pour aller loin dans la recherche des causes des accidents, les données statistiques ne peuvent pas suffire : elles doivent être complétées par des enquêtes techniques approfondies, comme celles réalisées entre 1982 et 1995. « L’accidentologie » constitue un savoir spécialisé, et il est regrettable que l’expertise progressivement accumulée par cette jeune discipline soit parfois mise en doute par des travaux purement statistiques dont certains lobbies peuvent s’emparer.
Publiée
2016-05-11